Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quelles sont les compétences d'un community manager ?

Collaborer avec un community manager est indispensable pour les sociétés qui tiennent à optimiser leur présence sur les réseaux sociaux.

  • Imprimer

Crée le 30 août 2021

Les compétences et les outils du community manager
© NicoElNino
Les compétences et les outils du community manager

Community manager : Quel profil et quelle rémunération ?

Le métier de community manager ou CM fait partie de ceux générés par l'avènement d'Internet et le développement des divers réseaux sociaux. En effet, de plus en plus d'entreprises , d'associations ou d'organismes trouvent nécessaire, voire indispensable, de marquer leur présence sur Facebook, Twitter, Instagram etc. Le community management se présente aujourd'hui comme une branche de la communication digitale, dont les fonctions dépendent de la taille, du secteur d'activité, et de l'imprégnation sociale (ou la popularité) de l'entreprise.

Profil d'un community manager

Le community manager peut être travailleur indépendant. Il propose alors son expertise pour son propre compte. Il peut aussi faire partie d'une agence de communication. Mais la plupart des cas, il intègre une société, et travaille donc exclusivement pour celle-ci. D'une manière générale, une société fait appel ou recrute un CM dans le but d'accroître sa notoriété et sa popularité, notamment sur les principaux médias sociaux. Cette stratégie permet d'acquérir de nouveaux prospects, mais aussi de fidéliser les clients. Le community manager devient alors ambassadeur de la marque.

Il n'existe pas encore de diplômes spécifiquement dédiés aux étudiants souhaitant devenir community manager. En revanche, le métier est facilement accessible grâce une formation dans le domaine du webmarketing, de la communication, du multimédia et de l'audiovisuel.

Par ailleurs, Facebook a récemment développé un programme de certification dédié aux community management autodidactes ou  ceux qui souhaitent enrichir leurs compétences dans le domaine du community management. Ce programme sous forme de test évaluatif est accessible via Facebook Blueprint. 

Le salaire d'un community manager

Quant à la rémunération, les community manager en CDI gagnent en moyenne entre 20 000 et 40 000 euros par an. Les CM en freelance facturent environ 100 à 150 euros par jour de travail, mais peuvent monter jusqu'à 300 euros pour les grandes entreprises.

Le community manager pour animer la communauté clients

La première mission du community manager certifié consiste à animer la communauté sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram et Snapchat, LinkedIn et autres. Le but ultime est d'augmenter le taux d'engagement et d'aboutir à une décision d'achat ou d'abonnement. Mis à part une expérience client satisfaisante, plus une société est active sur les différentes plateformes, plus son chiffre d'affaires augmentera. Le rôle du CM est d'une grande importance dans la fidélisation des clients. Afin d'accomplir ses missions convenablement, le community doit posséder les compétences suivantes :

  • Une bonne culture du web et la compréhension du Brand content ;
  • Une connaissance approfondie du secteur d'activité de l'entreprise ;
  • Une maîtrise du fonctionnement des différents réseaux sociaux ;
  • Une maîtrise des principales règles du référencement et du SMO (Social Media Optimization) ;
  • Un bon niveau en rédaction web ;
  • Un bon sens de la relation client ;
  • De la réactivité.

Quels outils utilise le community manager ?

Dans son intervention, le community manager doit savoir repérer des signaux faibles et insights des communautés de clients. Cela va lui permettre de déceler les besoins et les tendances de la communauté. Il doit également mettre en place une stratégie marketing d'influence. Pour ce faire, le CM se sert d'outils comme :

  • Le Talkwalker : logiciel performant qui scanne les contenus web et analyse les publications qui génèrent le plus de réactions, comme celles des influenceurs ;
  • Le Hootsuite : cet outil gère les partages automatisés sur les différentes plateformes ;
  • Tweedeck : un outil de gestion et de veille sur Twitter ;
  • Facebook Blueprint: pour gérer les publications sur Facebook ;
  • Iconosquare : un outil de programmation web et de suivi des statistiques sur Instagramm ;
  • Freepik, Canva ou Flickr pour mettre en ligne des photos et des vidéos plus facilement ;
  • SocialShaker, Kontest, ou encore Kimple pour créer des jeux concours sur les réseaux sociaux.