Mon compte Je m'abonne
logo Fiches pratiques

Quelles différences entre panel et échantillon ?

Les entreprises qui entrent en contact avec des clients pour les interroger sur certains points ont recours à des panels ou à des échantillons.]

  • Imprimer

Crée le 30 août 2021

Définitions et différences entre panel et échantillon
© Pichsakul
Définitions et différences entre panel et échantillon

Qu'est-ce qu'un un échantillon ?

Constituant un sous-ensemble, un échantillon intègre une population. Il est sélectionné en fonction de critères spécifiques (âge, sexe, secteur d'activité, situation économique, ethnie.). La sélection des échantillons dépend des besoins d'un cabinet d'étude ou d'une entreprise. Actuellement, de nombreuses entreprises, dans le cadre de leur campagne marketing, procèdent par l'échantillonnage des consommateurs. Ces derniers sont invités à répondre à un questionnaire qui permet d'évaluer leurs opinions.

Les réponses aux enquêtes obtenues à partir de l'échantillon sollicité sont traitées et élargies. L'échantillon est donc le représentant de la population. Il permet aux professionnels de mieux identifier les besoins des consommateurs ainsi que les évolutions et les tendances du marché. Mener un sondage à partir d'un échantillon est un processus d'inférence statistique.

Quels sont les différents types de panels ?

Le panel représente des groupes de professionnels, des groupes consommateurs, des groupes de distributeurs ou des points de vente. Le panel peut servir à la collecte et au traitement des données en lien avec les habitudes et comportements des consommateurs. Pour obtenir ce genre d'informations, les cabinets d'études procèdent souvent à une enquête en ligne. Il existe aujourd'hui trois principaux types de panels.

Les panels de consommateurs 

Ce sont les échantillons de ménages. Ces individus sondés doivent remplir des questionnaires ou utilisent un logiciel code-barres en ligne qui révèle automatiquement des données précises sur leurs habitudes de consommation.

Les panels de distributeurs ou de point de vente

Les groupes de distributeurs passent par les points de vente de détail. Ils utilisent également des lecteurs code-barres, apportant des informations sur les ventes. Grâce à ces informations, les entreprises découvrent leur part de marché.

Les panels mixtes

Les panels mixtes mélangent les panels consommateurs et distributeurs. Ils sont utiles pour mesurer les effets des offres promotionnelles. Les évaluations peuvent aussi se baser sur les panels clients gérés par certaines entreprises ainsi que les panels propres à une profession .

Quelles bonnes pratiques pour constituer son panel ?

Voici quelques bonnes pratiques pour bien constituer son panel de consommateurs :

  • Sélectionner un échantillon représentatif : Pour ce faire, il faut déterminer le bon nombre de panélistes à recruter à partir d'une simulation d'enquête avec les vrais questionnaires. Afin d'avoir un échantillon représentatif fiable, certains critères comme le sexe, l'âge, la catégorie socio-professionnelle ou encore les données démographiques sont à prendre en compte.
  • Recruter les panélistes : Les clients fidèles sont plus enclins à devenir membre d'un panel. L'entreprise doit informer sa clientèle sur ses intentions d'établir un panel de consommateurs. Pour cela, différents moyens peuvent être mobilisés : envoi d'un mail d'information à partir d'une base de données, création d'une page dédiée au recrutement de panels, utilisation des réseaux sociaux.
  • Inciter les consommateurs ou les professionnels à faire partie d'un panel en les informant sur les objectifs, la durée de l'engagement, les sujets ou thèmes des questionnaires ainsi que les récompenses ou les avantages à la clé. Cette méthode assure aussi un effet panel plus efficace par la suite.